Accueil » Actualités » Nouveautés » M300 : Tests Météorologiques

M300 : Tests Météorologiques

Un groupe d’ingénieurs et de techniciens ont testé le Matrice 300 RTK dans des environnements différents et des conditions météorologiques difficiles.

Les clients comptent sur le M300 RTK pour des opérations rigoureuses comme la recherche et le sauvetage, l’inspection, la cartographie et parfois cela dans les environnements extrêmement difficiles. Le M300 RTK se doit d’être en mesure de fonctionner de manière efficace, fiable et sûre dans tous types de situations.

Dans le laboratoire de durabilité de DJI, les ingénieurs ont soumis le M300 RTK aux six simulations suivantes pour évaluer sa fiabilité. Tout au long du programme de test, les ingénieurs examinent de près comment les conditions extrêmes et l'humidité affectent les moteurs et les rotors du drone, les contrôleurs de vitesse et de vol électriques, ainsi que la stabilité et la fiabilité du vol.

 

Étape 1: Test de température variable 

La première étape est de tester dans quelle mesure le drone fonctionne à des températures variables. Il est important que les températures extremes ne rendent pas le M300 RTK inutilisable. Les températures jusqu'à 50 ° C ne perturberont pas le M300 RTK, tandis que les batteries intelligentes auto-chauffantes peuvent permettre des opérations en toute sécurité jusqu'à -20 ° C.

Étape 2: Test de résistance au vent 

En cas de vents forts, les drones peuvent dévier de leur trajectoire, voir, tomber. Pour cette raison, les ingénieurs de DJI se tournent vers la soufflerie pour étudier et améliorer les performances des drones dans des conditions venteuses. Le M300 RTK est équipé de moteurs puissants qui lui permettent de monter jusqu'à 6 m / s, de voler jusqu'à 23 m / s et de gérer des vitesses de vent allant jusqu'à 12 m / s ou 27 mph.

resistance au vent du Matrice 300 RTK

resistance à l'humidité du DJI Matrice 300 RTK

Étape 3: Test sel et brouillard 

Pour les clients qui opèrent près de l'océan, il est important que leur drone puisse résister à l’accumulation de sel. De plus, le brouillard qui gêne la maniabilité et la visibilité peut parfois affecter les fonctionnalités d'un drone. Pour répondre à ces préoccupations, les ingénieurs de DJI enterrent le M300 RTK dans un simulateur de sel et de vapeur pendant 48 heures pour confirmer qu'il fonctionnera en permanence même dans des environnements côtiers difficiles.

Étape 4: Test sous la pluie 

Il n'est jamais recommandé de voler lorsqu'il pleut. Mais pour les missions critiques qui ne peuvent pas attendre un ciel plus clair, il est important que le M300 RTK puisse voler. Une pluie légère peut affecter la maniabilité d'un drone, mais plus important encore, toute humidité qui s'infiltre à l'intérieur peut perturber les composants électroniques internes délicats. Pour vérifier que le M300 RTK peut gérer une tempête de pluie et continuer à fonctionner, les ingénieurs de DJI ont soumis le drone à un simulateur de pluie (IPX1).

Résistance à la pluie DJI Matrice 300 RTK

DJI Matrice 300 RTK simulateur de pluie

Étape 5: Test sous la pluie battante  

Bien que les indices de protection IPX1 ne soient pas rares pour les drones enterprise, le M300 RTK a été conçu pour exceller au-delà des autres. Le M300 RTK est testé avec un simulateur de pluie tourbillonnante (IPX4) pour montrer que non seulement sa face supérieure, mais aussi son train de roulement peuvent tolérer la pluie. Les résultats de ce test ont été impressionnants car le M300 RTK a supporté une douche à 360 degrés et a continué à fonctionner.

Étape 6: Test de l'averse 

Pulvérisant l'équivalent d'un tuyau haute pression sur le M300 RTK, les ingénieurs de DJI ont trempé le drone avec un puissant jet d'eau (IPX5). Les résultats de ce test ont été plutôt révélateurs car le M300 RTK a résisté à un jet d'eau équivalent à une véritable averse et a continué à fonctionner !

Résistance au jet d'eau Matrice 300 RTK

Qu'est-ce que le système de classification IPX ?

Le système de classification de l'indice de protection (IP) est une norme de l'industrie pour évaluer l'électronique en fonction de la résistance de son boîtier aux liquides et aux solides. Vous trouverez ci-dessous une explication des trois tests IP effectués sur le M300 RTK.

  • IPX1 certifie «la protection contre les gouttelettes tombant verticalement, telles que la condensation, garantissant qu'aucun dommage ou interruption de fonctionnement des composants ne se produira lorsqu'un article est debout».
  • IPX4 certifie la protection «contre les projections d'eau de toutes les directions. Testé pendant au moins 10 minutes avec un spray oscillant (pénétration limitée autorisée sans effets nocifs). »
  • IPX5 certifie «la protection contre les jets basse pression (6,3 mm) d'eau dirigée sous n'importe quel angle (pénétration limitée autorisée sans effets nocifs)».

 

Le M300 RTK a réussi les tests dans un environnement de laboratoire et a par conséquent reçu la classification IP45 de Center Testing International Group ce qui signifie qu'il peut résister à l'eau projetée par une buse de 6,3 mm (0,24 in) de n'importe quelle direction et résister.

 

Comment DJI a-t-il obtenu ces excellents résultats de test? 

Fabrication hermétique 

Le M300 RTK est doté de fonctionnalités intelligentes alimentées par des composants électroniques sensibles. Logés à l'intérieur de la cellule, ces éléments sont des composants essentiels pour la sécurité et la stabilité en vol. Pour protéger ces composants électroniques sensibles et éviter les dommages, la cellule est fabriquée avec un joint étanche à l'air.

 

Test d'étanchéité à l'air des composants 

Après l'assemblage, les pièces sont également testées pour s'assurer que tout est hermétique et les composants sont soumis à un test de pression pour s'assurer qu'ils peuvent résister aux différences de pression internes et externes.

 

Gestion de la chaleur

Un facteur contribuant à la résistance aux intempéries impressionnante du M300 RTK est sa conception unique de gestion de la chaleur. Les ingénieurs ont conçu le drone pour que la chaleur générée par les composants internes gourmands en énergie se dissipe vers le haut à travers une plaque métallique qui est ensuite évacuée du drone. Toute eau qui pénètre est encore complètement isolée de tout élément interne sensible.

 

Carte mère renforcée 

Lors de la fabrication, un revêtement super-protecteur est automatiquement appliqué sur les composants de la carte mère du M300 RTK. Cette couche de protection supplémentaire isole les composants internes et empêche les dommages dus aux forces externes.

 

dji matrice 300

1 en stock (peut être commandé)

Ajouter au panier