Les scénarios de vol expliqués

Exercer une activité commerciale de télépilote de drone requiert des compétences techniques et théoriques acquises au cours d'une formation obligatoire qui rentre dans le cadre de la réglementation française. Il est dans la plupart des cas nécessaire d'étudier son environnement à l’aide de portail de préparation de mission et d'obtenir les autorisations de la DGAC ou faire une déclaration auprès de la préfecture grâce à Alpha tango en vous créant un compte gratuitement.

Actuellement en France, il existe 3 scénarios nationaux de vol de drone : les scénarios S1, S2 et S3. À l’horizon 2023, ces scénarios vont être modifiés progressivement pour disparaître totalement au 1ᵉʳ janvier 2026.

Le scénario de vol S1 :

Le scénario S1 est le scénario le plus simple permettant de réaliser des opérations de vol à faible risque, à titre privé ou professionnel. C’est un vol à vue, hors zone peuplée, avec une hauteur de vol de 120 M maximum et une distance horizontale du télépilote de 200 mètres maximum.  Le poids du drone ne doit pas dépasser les 25 kg. En effet ce scénario est utilisé dans la catégorie “open” qui ne nécessite pas d’autorisation particulière (à condition de ne pas survoler des personnes et de respecter les réglementations du poids du drone et des distances du scénario S1.

Scénarios de vol-S1

Le scénario de vol S2 :

Le scénario de vol drone S2 limite les vols à 50 mètres de hauteur, mais à une distance horizontale d'1 km. Si le drone pèse moins de 2 kg alors, il sera exceptionnellement autorisé à voler jusqu'à 120 mètres de hauteur. Les drones doivent toutefois être équipés d'un module coupe-circuit en option pour prétendre à une homologation S2. Il est donc possible de piloter sans voir son appareil à condition d'être en dehors des zones peuplées. Quoi qu'il en soit, une autorisation préalable de la DGAC est nécessaire pour ce type de vol.

 

scénarios de vol-S2

Le scénario de vol S3 :

Le scénario S3 est le seul scénario qui permet de voler dans des zones peuplées ou sensibles et en agglomération. Entre 2 et 8 kilos, le drone doit être équipé d’un système de coupe-circuit et d’un parachute pour éviter tout accident grave. 

Le pilote doit pouvoir fournir une attestation qui lui a été délivrée par la préfecture en cas de contrôle.

Scénarios de vol-S3

Usage d'un drone de loisir

La législation est simplifiée pour un usage en scénario S1, ce scénario vous permet de réaliser des opérations à faible risque avec votre UAS, pour une activité de loisir comme professionnelle. Il y a néanmoins certaines règles à respecter pour assurer votre sécurité et celle des gens qui vous entourent.  Depuis 2018, une formation est obligatoire pour les télépilotes utilisant un drone de plus de 800 grammes (loisir comme professionnel). Nous vous invitons à créer un compte (gratuit) sur le site gouvernemental de la DGAC et la DSAC AlphaTango, vous permettant de suivre gratuitement cette formation. Les particuliers doivent se renseigner sur la plateforme GéoPortail pour connaître les restrictions de vol par zone géographique. Les vols en milieu urbain et lors de rassemblements de personnes sont interdits hors catégorie professionnelle. 

Retrouvez nos formations pour devenir télépilotes professionnel de drone.

 

Guide catégorie ouverte