Devenir pilote de drone professionnel

 

La nouvelle réglementation du 1er juillet 2018 relative au renforcement de la sécurité́ de l’usage des drones civils met en place un cadre pour la formation dédiée au pilote de drone.

Les conditions requises pour exercer en tant que télépilote, telles qu’elles ont été définies dans l’arrêté du 18 mai 2018, sont les suivantes :

- Être âgé de 16 ans révolus;

- Être titulaire du Certificat d’aptitude théorique de télépilote, délivré par la DGAC après l’obtention du nouvel examen théorique de pilote de drone mis en place depuis le 1er juillet 2018 ; ou être détenteur de l’attestation d’aptitude aux fonctions de télépilote pour les télépilotes enregistrés avant le 1er juillet 2018 ;

- Être détenteur d’une attestation de suivi de formation pratique mentionnant le ou les scénarios opérationnels pour lesquels la formation a été délivrée ; ou être détenteur de l’attestation d’aptitude aux fonctions de télépilote pour les télépilotes enregistrés avant le 1er juillet 2018.

 

pilote-de-drone

Le passage du nouvel examen théorique est donc désormais obligatoire pour obtenir le certificat d’aptitude théorique de télépilote auprès de la DGAC. Remplaçant l’ancien « théorique ULM », ce dernier se déroule dans les salles Oceane de la DGAC, il dure 1h30 et se compose de 60 questions. Un taux de 75% de bonnes réponses est requis pour réussir à l’examen. Pour le préparer, le pilote de drone a le choix de se former par lui-même ou de faire appel à un organisme de formation. Les contenus formateurs étant encore peu diffusés, il est recommandé de suivre une formation spécialisée. Vous serez accompagnés par des professionnels capables de vous apporter les clés du succès. Nous vous conseillons le Manuel de théorie de l'Institut Mermoz (fourni avec la formation Théorique).

 

Depuis le 1er juillet 2018, les télépilotes professionnels sont aussi dans l'obligation de suivre une formation pratique auprès d’un exploitant et de justifier d’une attestation de suivi de formation pour les scénarios opérationnels considérés. L’acquisition des compétences pratiques est suivie et attestée dans le Livret de Progression, qui doit être archivé pendant 5 ans.

 

Les pilotes de drone qui exerçaient déjà leur activité avant le 1er juillet 2018 ne sont pas concernés par ces évolutions. Ils doivent en revanche faire reconnaitre leur capacité auprès de l’aviation civile via l’obtention d’une attestation d’aptitude aux fonctions de télépilote en produisant, dans un délai de 12 mois à compter du 1er juillet 2018 :

- Une copie du certificat d’aptitude théorique ou du titre répondant aux anciennes exigences (arrêté du 17 décembre 2015) ;

- Une attestation de l’exploitant déclaré attestant que le télépilote opère dans le cadre des scénarios S-1 à S-3 ou dans le cadre du scénario S-4, et est inscrit dans son MAP ; ou à défaut:

- Une attestation sur l’honneur que le télépilote a opéré dans le cadre des scénarios S-1 à S-3 ou dans le cadre du S-4, et était inscrit dans le MAP d’un exploitant déclaré pour lequel il a opéré, et une copie de la DNC délivrée par l’exploitant.

 

Répondant à ces nouvelles exigences, notre centre propose désormais :

 

1 - Une formation théorique, pour acquérir toutes les connaissances requises à la réussite de l’examen théorique de pilote de drone civil, avec des cours en présentiel dispensés par un pilote-formateur qualifié et expérimenté.

2 - Une formation pratique, pour répondre aux exigences nécessaires à l’exercice des fonctions de télépilote dans le cadre des scénarios opérationnels S-1, S-2 et S-3. Nos élèves sont formés à la réglementation aérienne et accompagnés dans l’apprentissage des démarches administratives nécessaires pour voler en tant que télépilote professionnel. Ils s’exercent dans un premier temps sur un simulateur pour se familiariser et acquérir les réflexes de manipulation d’un drone. Lors de la semaine en présentiel, nos élèves bénéficient d’une formation individuelle (1 élève / 1 instructeur) avec :

- L’accompagnement dans la préparation et la mise en œuvre de missions-types, de la préparation à l’exécution d’une mission ;

- Une pratique intensive avec pilotage de drone en double commande ;

- Un suivi individualisé avec Livret de Progression.

 

A consulter également :